ESPÈCES/RACES REPRODUCTION/ELEVAGE

Tout sur le lapin Californien

C’est l’éleveur californien Georges West qui créa cette race en 1922,  en croisant deux variétés : le lapin Russe, pour sa belle fourrure et et le lapin Chinchilla, un bon lapin de chair, avec également une belle fourrure. Le premier croisement donna un mâle couleur chinchilla, qui fut ensuite accouplé à des femelles Néo-Zélandaises blanches. Au bout de quelques années, l’éleveur parvint à obtenir de beaux lapins de 3,6 à 4 kg, avec le marquage Russe et un magnifique pelage. La race californienne était née ! Elle fut reconnue aux Etats-Unis en 1939, et en France en 1972, où elle est catégorisée dans la classe des races moyennes.

banniere h zooplus

Cette race n’est pas très répandue chez les amateurs. Mais elle intéresse beaucoup les éleveurs professionnels, parce qu’elle cumule les qualités d’un lapin de fourrure et celles d’un lapin de chair. De plus, les femelles sont des mères exemplaires.

Le corps est massif et ramassé, la tête est forte et bien collée au corps et les yeux sont roses. La fourrure est blanche et très dense, avec des poils de 35 mm. Le bout du museau est noir ou brun foncé, tout comme les oreilles, les pattes et la queue. La couleur de ce marquage peut varier en fonction de la température.

Par Marie-Sophie Germain, pour 30 Millions d’Amis