HAMSTER DORÉ/SYRIEN

LE HAMSTER :
Le jeu dans la peau

En raison de son petit gabarit et de son aspect très ludique, le hamster est l’un des rongeurs de compagnie les plus populaires. Portrait d’un gymnaste au caractère bien trempé !

CARTE D’IDENTITÉ
Nom commun : hamster
Nom latin : Mesocricetus auratus
Origine : Asie, Moyen-Orient
Taille-Poids : 100 à 150 g
Longévité : de 1 à 3 ans
Régime alimentaire : omnivore
Mode de vie sociale : solitaire
Maturité sexuelle : 30 à 45 jours
Âge idéal de mise à la reproduction : 6 mois – 1 an
Gestation : 21 jours selon les espèces
Nombre de petits : 4 à 7
Nb de portées par an : 5 à 7 (ne pas dépasser 2)
Âge au sevrage : 3 semaines
Cage : 50 cm minimum, avec accessoires de jeu, abris et tunnels
Particularités : nocturne, agressif, solitaire, certaines espèces prédisposées au diabète.

Lire aussi :
tous les articles sur les HAMSTERS

Il existe de nombreuses espèces de hamsters, dont les plus communes sont originaires d’Asie ou du Moyen-Orient. Parmi elles, on compte le « classique » hamster doré (ou hamster syrien). Le hamster doré est un rongeur solitaire et extrêmement territorial. S’il tolère généralement la main de son maître dans sa cage, gare aux intrus de la même espèce ! Et cela ne concerne pas seulement les mâles mais aussi les femelles.

banniere h zooplus

Même s’il a parfois de courtes périodes d’activité le jour, le hamster est un animal nocturne : il convient donc de placer sa cage dans un endroit où où il ne sera pas dérangé pendant la journée… et où il ne dérangera personne la nuit ! Il entre en activité le soir, et c’est à ce moment là que tout le monde peut profiter de ses acrobaties… Pour peu que sa cage soit équipée de nombreux jouets et accessoires (sans danger, spécialement conçus pour son espèce), ce petit rongeur se révèle être un infatigable artiste de cirque : il grimpe à l’échelle ou à la corde, court frénétiquement dans sa roue, rampe dans des tunnels, saute de place en place, reste suspendu aux barreaux par une patte… Un vrai gymnaste qui divertit toute la famille ! La roue (roue pleine en plastique ou en bois) pour faire de l’exercice est indispensable s’il n’a malheureusement pas l’occasion de sortir souvent de sa cage. En effet, comme il se déplace très rapidement et est de petite taille, il n’est pas évident de superviser une “sortie hamster”, ce qui limite les tentatives ! Des scientifiques ont calculé qu’un hamster – même une femelle gestante – peut courir dans sa roue l’équivalent d’une distance de 8 km par nuit !
Le hamster est aussi très comique lorsqu’on l’observe emmagasiner et transporter sa nourriture dans ses abajoues, qui prennent alors des proportions considérables ! Il est en effet un “stockeur” qui fait des réserves dans son nid. Il faut donc nettoyer le nid plusieurs fois par semaine pour éviter que la nourriture accumulée y moisisse ou engendre une prolifération de bactéries.

Comme le hamster est omnivore, il ne faut pas oublier de lui offrir un apport en protéines tous les jours, sous forme de vers de farine, ou de viande maigre cuite, par exemple.

Coté santé, il faut savoir que le hamster est très sensible au niveau respiratoire et cutané. Il faut donc lui fournir une litière non toxique à base de chanvre et éviter les courants d’air.

ALIMENTATION QUOTIDIENNE
– 10 g d’aliment complet pour hamster. Pas de mélange de graines sinon le hamster trie et ne mange que les plus caloriques.
– 1 petit morceau de légume ou de fruit, cru ou cuit.
Quelques grammes de protéines : vers de farine ou asticots, petite quantité d’oeuf dur, de viande maigre cuite ou de thon naturel, croquette pour chien…
1 petite friandise : noix, cacahouète ou raisin sec. Attention aux risques de diabète et d’obésité !
Quelques brins de foin pour le transit intestinal.
– Eau fraîche à volonté.
– A proscrire : aliments pour d’autres espèces de rongeurs, chocolat, bonbons, nourriture impropre à la consommation humaine, aliments riches en graisse, pomme de terre, chou, laitue…

MAÎTRE IDÉAL
Contrairement à ce que beaucoup de gens pensent, le hamster n’est pas adapté aux enfants. Premièrement, il a un mode de vie nocturne, et les enfants ont parfois du mal à comprendre qu’il ne doit pas être dérangé pendant la journée. Il a aussi une faible espérance de vie (surtout si on le réveille incessamment), ce qui brise le coeur des plus jeunes. Ensuite, le hamster n’apprécie pas les manipulations et encore moins les câlins. N’oublions pas qu’il est de petite taille et pas facile à garder dans les mains. Il est parfois très difficile à apprivoiser, est assez agressif et peut mordre à la moindre occasion. C’est aussi un roi de l’évasion qui ronge souvent les barreaux quand il veut sortir. Certaines espèces, comme les hamsters nains n’ont pas peur du vide ! Ce petit rongeur est donc mieux adapté aux adolescents ou aux adultes qui sauront comment respecter ses besoins, sécuriser son espace et gérer ses sorties.

Par Marie-Sophie Germain