MISES EN GARDE SOINS/HYGIÈNE VOUS ET EUX

La teigne : attention, maladie très contagieuse !

La teigne est un véritable fléau, et une maladie très dure et longue à traiter. Il s’agit d’une dermatomycose, c’est-à-dire une maladie de peau causée par un champignon. Les espèces de champignons incriminées sont Trichophyton mentagrophytes (présente sur les petits rongeurs et les chevaux) et Microsporum gypseum (une espèce géophile, provenant d’un sol infecté). Ces champignons sont des dermatophytes : ils se nourrissent de la kératine contenue dans la peau et les phanères (poils, griffes, cheveux, ongles).

La teigne est assez courante dans les élevages mal entretenus et chez les rongeurs d’animalerie, et elle est très contagieuse et longue à soigner. Le rongeur atteint présente des zones rondes sans poils, qui s’accompagnent souvent de croûtes blanchâtres. Au début de la maladie, elles sont le plus souvent localisées sur la tête (nez, contour des yeux), puis s’étendent sur les membres et le dos. Quand la teigne atteint les oreilles, celles-ci prennent un aspect « cartonné ». Parfois, les lésions deviennent infectées.

Cette maladie est extrêmement contagieuse, pour tous les autres animaux et aussi les humains ! Chez les hommes, les lésions de teigne apparaissent sous la forme d’un cercle rouge, appelé « roue de Sainte-Catherine ». Chez l’homme comme chez l’animal, le traitement, à base d’anti-mycosique, est très long – plusieurs mois – et fastidieux. C’est pourquoi il faut toujours pratiquer une quarantaine à l’arrivée de tout nouveau rongeur à la maison, en prenant soin de se désinfecter les mains après l’avoir touché. N’oubliez pas que les spores de teigne restent dans l’environnement pendant plusieurs mois et continuent à se multiplier : il faut donc décontaminer tout l’environnement avec des produits spécifiques (demandez conseil à votre vétérinaire).

Par Marie-Sophie Germain,
pour le Magazine 30 Millions d’Amis

Photo : Wikipedia