PROTECTION ANIMALE

L214 dévoile l’horreur des élevages de lapins pour la fourrure

Ce sont des images insoutenables qui ont été tournées par l’association de protection animale L214. Des lapins vivant dans des conditions effroyables toute leur courte vie, pour satisfaire la demande en viande haut de gamme et fourrure pour les marques de luxe.

La souche de lapins rex Orylag a été brevetée par l’INRA (Institut National de Recherche Agronomique), en raison de ses qualités exceptionnelles : une viande tendre et une fourrure aussi douce et dense que celle du chinchilla. Malheureusement, depuis 40 ans ce sont des millions de lapins qui ont été sacrifiés sur l’autel du luxe.Cette race étant fragile en raison de la sélection génétique, le taux de mortalité est de 30 à 32%, ce qui est au moins 2 fois plus élevé que pour les lapins de chair.

L’association s’est rendue dans 3 élevages français et a filmé des images accablantes. Afin que leur fourrure immaculée soit conservée le mieux possible, beaucoup de lapins grandissent et vivent entièrement seuls, enfermés dans une petite cage individuelle métallique, qui ne comporte rien d’autre qu’une mangeoire et un abreuvoir. Ils n’ont aucun contact avec leurs congénères, même visuel. Une vie carcérale entraînant de nombreux problèmes de comportement, tels que la stéréoptypie. Le directeur de la coopérative se dit choqué par de telles images et assure qu’une enquête sera diligentée dans les 48 h.

Par Marie-Sophie Germain