SANTÉ

Mon chinchilla ronge ses poils !

Il arrive parfois que le chinchilla arrache ses poils – ou ceux d’un congénère – et les mâche. Il s’ensuit alors de vilaines lésions dépoilées qui peuvent toucher tout le corps, sauf la tête.
Cette pathologie s’appelle le « fur-chewing » et est assez difficile à traiter car son origine n’a pas encore été clairement établie. Il peut s’agir d’un trouble comportemental lié à un ennui sévère, un manque de stimulation (absence de congénères, cage trop petite et ne permettant pas de grimper, pas de sorties, etc). Certains vétérinaires parlent aussi de problèmes thyroïdiens ou d’autres désordres hormonaux. Il n’est pas rare qu’un chinchilla attein de fur-chewing souffre de malocclusion dentaire, bien qu’on ne sache pas encore si c’est l’origine ou la conséquence du problème.

banniere h zooplus

On mentionne également des carences alimentaires ou le stress. Des éleveurs affirment qu’il peut s’agir d’une maladie héréditaire : un « chewer » (mâcheur) aurait tendance à engendrer d’autres « chewers ». Quoiqu’il en soit, il faut revoir l’alimentation de votre chinchilla avec l’aide du vétérinaire et améliorer ses conditions de maintenance en lui offrant un grand espace et en enrichissant son milieu. Les éleveurs recommandent d’isoler le chinchilla atteint et de ne pas le faire reproduire.

Par Marie-Sophie Germain, pour le Magazine Millions d’Amis