Catégorie : SANTÉ

L’insulinome : le diabète du furet

Si la maladie surrénalienne est aujourd’hui une des principales causes de mortalité du furet, elle partage ce macabre podium avec une autre maladie grave, encore trop méconnue du grand public : l’insulinome. NAC Magazine vous en dit plus sur cette maladie et sur la façon de l’éviter.

Stérilisation du furet : implant ou chirurgie ?

La stérilisation est la seule façon de garantir la survie des furettes non destinées à reproduire. Dans le cas des furets mâles, elle permet également de ne pas passer 4 à 6 mois par an avec un animal sentant fortement le Reblochon ! Deux options s’offrent aux « parents » de furets : l’implant hormonal ou la chirurgie. Quelle option choisir ?

La maladie surrénalienne du furet

Longtemps méconnue et sous-diagnostiquée, la maladie surrénalienne est aujourd’hui une des principales causes de mortalité du furet. Pourtant, quelques précautions permettent de limiter le risque d’apparition de la maladie. NAC Magazine vous en dit un peu plus sur ce trouble hormonal qui touche malheureusement de nombreux furets.

Mes poules mangent leurs oeufs !

Vous venez de voir vos poules prises en flagrant délit, le bec dans un oeuf cassé. Rassurez-vous, ce phénomène est très fréquent et il n’y a pas lieu de s’inquiéter. En revanche, si le phénomène se répète, il faut s’interroger sur la ou les raisons qui ont poussé les volatiles à se délecter d’un oeuf.

Furet : pensez à le vacciner !

S’il est plutôt courant de vacciner son chien ou son chat, le réflexe n’est pas forcément acquis en ce qui concerne les NAC. Pourtant, eux aussi doivent être protégés contre certaines maladies potentiellement mortelles. Chez le furet, deux vaccins sont fortement recommandés voire indispensables : celui contre la maladie de Carré et celui contre la rage.

Le lymphome du furet

Le lymphome, également appelé lymphosarcome, est une tumeur maligne du système lymphatique, causée par un virus de la famille des Rétrovirus. C’est le cancer le plus fréquent chez le furet. La forme la plus fréquente est la forme lymphocytique, chez l’adulte de plus de 2 ans. Les lymphocytes […]