ESPÈCES/RACES

Tout sur le cobaye satin

Avec son pelage magnifique qui brille de mille feux, le cochon d’Inde Satin est très particulier. « Satin » ne fait pas référence à une race, mais plutôt à un type de pelage satiné (du à un gène spécifique) que l’on peut retrouver chez toutes les races. Comme son nom l’indique, le poil est d’une brillance extrême. C’est parce qu’il est creux, ce qui permet à la lumière de s’y réfléchir de manière différente, et il est aussi plus souple et plus fin. La « satinisation » fait perdre un peu de texture et de densité au pelage des races à poil dur ou rêche (Abyssinien, Teddy, Rex, etc). Mais surtout, cette « tare génétique » se répercute aussi sur les os. En effet, certaines lignées de Satins souffrent d’ostéodystrophie, une fragilité du squelette due à une déminéralisation causée par une impossibilité à fixer le calcium.

banniere h zooplus

Cette pathologie, parfois fatale, a été remarquée aux Etats-Unis, et semble être plus rare en Europe. Si jamais votre Satin vous semble fragile, boîte et montre des signes de douleur, votre vétérinaire prescrira une radiographie.

Mais même chez les cobayes ne souffrant pas d’ostéodystrophie, il convient toutefois de faire attention en ce qui concerne les femelles : une femelle Satin, même en très bonne santé, ne doit jamais se reproduire, sinon elle risque de succomber à une hypocalcémie (manque de calcium dans le sang) car ses petits puiseront dans ses réserves de calcium pendant la gestation et l’allaitement.

En terme de besoins, les Satins ne nécessitent pas plus de soins que les autres cobayes : il a été démontré qu’une supplémentation en calcium et en vitamine D (pour fixer le calcium) à titre préventif n’avait aucun effet et serait même dangereuse (calculs rénaux et urinaires).

Par Marie-Sophie Germain, pour le Magazine Millions d’Amis