COMPORTEMENT

Le lapin : une vie sociale avec une hiérarchie aux règles strictes

Les lapins sont des animaux sociaux, dont la vie est régie par une hiérarchie aux règles strictes. Dans un groupe, il y a donc des dominants et des dominés. Les dominants s’approprient le territoire et les meilleurs endroits pour dormir, se cacher ou observer, ils marquent leur territoire, exigent un toilettage de la part des autres, et les remettent en place – parfois violemment – s’ils ne se soumettent pas à leur autorité. Ce sont aussi eux qui se reproduisent. Les relations entre dominants et dominés sont souvent plus problématiques entre les lapins du même sexe, et sont exacerbées chez les mâles et les lapins non stérilisés.

banniere h zooplus

C’est surtout lors de la mise en place de la hiérarchie entre deux animaux qui ne se connaissent pas qu’intervient la violence, les morsures les bagarres, ou bien à l’arrivée sur un nouveau territoire. Une fois que la hiérarchie est bien établie, chacun sait quelle est sa place. Il faut aussi savoir que le caractère ou la taille ne sont pas des facteurs systématiques de dominance : un petit lapin discret peut tout à fait être le dominant, alors que le gros lapin exubérant et agressif est le dominé. De plus, ça n’est pas nécessairement le lapin qui vit chez vous depuis longtemps qui sera le dominant ! Pour finir, un lapin dominant n’est pas forcément un tyran, et un dominé n’est pas forcément une victime malheureuse : ce sont juste des lapins qui savent où est leur place.

Par Marie-Sophie Germain

un commentaire

Les commentaires sont fermés.