PRATIQUE

La roue et la boule, pour quels rongeurs ?

Dans le commerce, on voit parfois des grandes roues ou « boules de promenade » qui sont soit-disant adaptées au grands rongeurs. Attention, ces « jeux » sont à réserver aux plus petits rongeurs uniquement, tels que les souris, rats, hamsters, octodons, etc. Les cobayes et lapins ne s’en servent pas, et la forme arrondie de ces objets n’est pas du tout adaptée à leur colonne vertébrale. Pour eux, rien de tel qu’une vraie promenade en liberté surveillée pour se dégourdir les pattes !

Pour les petits rongeurs, il faut éviter les roues métalliques, qui sont dangereuses et font mal aux pattes. Les roues à barreaux en plastiques ne sont pas idéales non plus, car elles sont vite rongées. Les roues en forme de « soucoupe volante » sont préférables : étant inclinées et pleines (sans barreaux), les petits rongeurs ne peuvent pas s’y coincer la queue ou les pattes, et ils ont un champ de vision dégagé. Pour les plus grands rongeurs tels que les chinchillas ou octodons, il existe des roues appelées Wodent Wheel qui sont tout à fait adaptées. Elles ont la forme d’une roue normale, sans barreaux, et sont sécurisées sur les côtés.

banniere h zooplus

Certains voudront faire courir leur hamster ou souris dans une « boule » transparente munie de trous d’aération. Ce système n’est pourtant pas recommandé, même en n’y laissant les rongeurs que quelques minutes. Privés d’aération adéquate et pris aux piège, beaucoup de petits rongeurs peuvent paniquer. Il vaut mieux se passer de ce type de jeu et préférer les escapades sous surveillance. NAC Magazine vous recommande de ne jamais utiliser ces boules.

Par Marie-Sophie Germain,
pour le Magazine 30 Millions d’Amis