COMPORTEMENT REPRODUCTION/ELEVAGE

Le cannibalisme, un signe de stress intense

Chez les rongeurs, le cannibalisme n’est pas rare. Ce phénomène dramatique est un trouble du comportement qui se manifeste essentiellement sur les bébés après la mise bas, quand la femelle est dérangée ou ne vit pas dans des conditions adéquates. On le retrouve surtout chez les hamsters, rats et souris, beaucoup moins chez le lapin et le cobaye.

Le cannibalisme survient lorsque :

  • La femelle est très stressée
  • Elle manque d’eau et de nourriture
  • Elle n’a pas assez de lait
  • L’hygiène de la cage est déplorable
  • La cage est trop petite et sans abri
  • Il y a une surpopulation, engendrant stress, luttes, maladies, concurrence alimentaire…
  • La femelle manque d’expérience (il arrive que quand elle commence à manger le placenta, elle ne s’arrête plus et s’attaque aux petits)
  • On a touché ses petits trop tôt (sauf pour le cobaye)
  • Les petits ne sont pas viables
  • L’élevage est intensif (reproductions rapprochées sans périodes de repos, etc).
  • Un bébé est mort et il faut le faire disparaître (instinct d’animal-proie pour ne pas attirer les prédateurs et également pour limiter le risque de maladies).

banniere h zooplus

Le cannibalisme peut aussi se manifester entre adultes, lorsqu’un des animaux est mort, ou s’il est gravement malade ou blessé après une lutte pour la dominance ou le territoire, et le plus souvent en cas de surpopulation dans un habitat trop restreint.

Quelle que soit la cause, il faut repenser entièrement la manière de maintenir ces rongeurs, afin de supprimer toute cause de stress.

PS : la photo montre une ratte avec ses bébés, mais rassurez-vous, elle ne fait que les nettoyer.

Par Marie-Sophie Germain,
pour le Magazine 30 Millions d’Amis