ÉCOLOGIE BASSE-COUR

Avoir des poules, c’est écolo !

Selon l’ADEME (Agence de l’Environnement de la Maîtrise de l’Énergie), chaque Français produit environ 365 kg d’ordures ménagères par an. La moitié de ces déchets sont des “biodéchets” (déchets organiques comme les restes de cuisine, etc). Une poule pourrait à elle seule consommer environ 150 kg de ces “déchets” par an ! Alors avoir 2 poules permettrait à une famille de 4 personnes (un couple et deux enfants) de réduire ses déchets ménagers d’au moins 1/3 !

Autant dire que ces éco-citoyennes à plumes peuvent activement participer à la gestion de l’environnement. Alors comment nourrir vos poules avec vos restes de cuisine ? Attention, il ne s’agit pas de les transformer en poubelles ou en composteuses ! Mais il y a quelques rogatons qui seront très bons pour elles : restes de légumes (à bien laver pour éviter les pesticides), gras de jambon, croûtes de fromage, restes de viande cuite, coquilles d’oeufs et d’huîtres broyées, restes de pâtes, de riz, de pois ou de lentilles, un peu de sauce ou de soupe… A éviter absolument. : feuilles de poireau, céleri, pomme de terre, agrumes, peau de kiwi, peau de banane, oignon, poisson (arêtes).

1806-complements

Gardez en tête que ces biodéchets ne sont que des compléments, à donner en plus d’une alimentation équilibrée à base de céréales, ils ne doivent pas constituer la seule source de nourriture de vos poules. Bien entendu, ces petits extras ne doivent pas être pourris ! Ils ne doivent pas non plus être trop salés. Il vaut mieux les distribuer le matin, et le soir retirer ce qui n’a pas été consommé.

Pour aller jusqu’au bout de la démarche écologique, il faut aussi penser aux déchets produits par les poules elles-mêmes. Deux poules produisent environ 35 kg de fumier par an. Une fois composté, ce fumier peut servir pour la fertilisation d’un jardin d’environ 15 m2 !

Par Marie-Sophie Germain
Pour le Magazine 30 Millions d’Amis