HABITAT

Quel habitat pour ma gerbille à queue grasse ?

Vous comptez accueillir une gerbille à queue grasse ? Voici toutes les informations pour lui offrir un habitat adapté à cette espèce si particulière, ainsi que des recommandations pour les meilleurs produits.

La gerbille à queue grasse (Pachyuromys duprasi) est un petit rongeur du désert très actif pendant la nuit. Pas question de le maintenir dans une cage minuscule ! Pour un seul individu, il faut offrir un habitat d’une longueur de 74 cm minimum, et environ 1 m pour plusieurs individus.

La duprasi a des dents acérées et n’hésite pas à s’en servir… Il convient d’éviter les cages en plexiglas. Même chose avec les terra-cages dont la partie terrarium est en plastique : un simple petit espace entre le rebord du terrarium et la cage, et ce sont des coups de dents assurés. Quant aux classiques cages, elles ne sont pas du tout adaptées, car leur bac n’est pas assez profond pour mettre toute la litière dont les gerbilles ont besoin (voir plus loin).

L’idéal est un grand terrarium en verre, muni d’un couvercle bien aéré, et qui ne permet aucune évasion. Sur Zooplus, on trouve des terrariums parfaits pour les duprasi, comme le terrarium Skyline Marrakech, ou le Skyline Kerry.

Une litière pour creuser

La gerbille à queue grasse est une architecte hors pair : pendant des heures, elle effectue des travaux de terrassement afin de creuser des galeries et se faire un petit nid douillet tout au fond du terrarium. C’est que, dans la nature, ce petit rongeur construit un terrier à plus d’1 m de profondeur ! C’est pourquoi en captivité il faut absolument lui offrir une très épaisse couche de litière afin qu’elle puisse y creuser un terrier. Mettez au moins 15 cm de litière… voire plus, c’est-à-dire autant que la hauteur du terrarium le permet !

La litière de cellulose ou de papier est la plus adaptée à cet usage, car comme ils sont légers, les flocons ne s’effondrent pas quand les galeries sont creusées. (Plus d’infos sur cette litière ici). La litière Carefresh est vraiment idéale. Vous pouvez aussi utiliser de la litière de chanvre ou de lin. Surtout pas de copeaux de résineux qui sont toxiques et poussiéreux !

Un abri pour se réfugier

Que votre gerbille creuse un terrier ou non, il lui faudra un petit abri pour se réfugier et se sentir en sécurité. Privilégiez les petites maisons en bois plutôt qu’en plastique : en cas de « rongeage » intempestif, le bois ne causera pas de problème !

Si vous voulez vraiment faire plaisir à votre petit compagnon à queue grasse, il existe un abri en bois qui comporte des galeries, la maison de jeu et de repos Leif : la gerbille aura ainsi l’impression de rentrer dans un terrier élaboré, et comme cette maison a certaines zones sans fond, votre petit protégé pourra creuser son nid pour dormir en dessous. Le rêve !

Une roue pour se défouler

A l’état sauvage, les petits rongeurs parcourent plusieurs kilomètres pour trouver de la nourriture. Avec des victuailles à disposition dans son terrarium, votre duprasi n’aura pas besoin d’aller si loin, mais il aura quand même besoin de se dégourdir les pattes… aussi petites soient-elles ! Il est alors indispensable de lui offrir une roue. Mais laquelle choisir ?

Il convient de choisir une roue avec un diamètre le plus grand possible. En effet, une roue trop petite peut endommager la queue de votre gerbille ! N’oubliez pas que la queue de la duprasi est nue. Alors pour la roue, un diamètre de 28 cm est recommandé. Avec cette taille, les roues en bois sont souvent trop lourdes et trop difficile à faire tourner, alors vous pouvez opter pour une roue en plastique. La roue Trixie est parfaite.

De la terre à bains pour se nettoyer

La gerbille à queue grasse a un poil très fin et très soyeux. Pour le dégraisser, elle a besoin de se rouler dans de la terre à bains. Attention, la terre à bains n’est pas du sable ! Il s’agit d’une terre argileuse très fine, qui absorbe l’excès de sébum dans le poil.

Votre duprasi aura donc besoin d’une petite « baignoire » avec de la terre à bains. Choisissez-là non parfumée, comme la terre à bains Zolux ou la terre à bains Chinchillas du Terroin. Et pour la baignoire, vous pouvez opter pour un produit du commerce, comme la baignoire Happy Zolux, ou tout simplement un bol ou un bocal avec des rebords assez hauts.

Des accessoires pour boire et manger

Choisissez toujours une gamelle lourde et à fond plat, comme la gamelle en grès Zolux : impossible pour la gerbille de passer en dessous et de soulever la gamelle en envoyant valdinguer tout son contenu !

Et pour l’abreuvoir, le problème réside dans le fait que vous devez souvent opter pour un abreuvoir à fixer sur le terrarium à l’aide de ventouses… souvent victime de coups de dents ! Optez alors pour un abreuvoir avec des ventouses à placer en hauteur ! Vous pouvez aussi choisir un classique biberon, à suspendre par le haut du terrarium.

Bonus !

Voici le terrarium Skyline Kerry de Nestor, la mascotte de NAC Magazine ! Il est équipé de la roue Trixie, de la maison Leif, de la baignoire Wellness et de l’abreuvoir Sippy. Le fond est garni de litière de cellulose Carefresh.

Le terrarium de Nestor, la mascotte de NAC Magazine
(crédit : Marie-Sophie Germain)

Par Marie-Sophie Germain

Photo : Laila Pawty

Catégories :HABITAT, SHOPPING