CONSO

Quels compléments alimentaires pour mon lapin ?

Si votre lapin est en bonne santé et a une bonne alimentation bien adaptée (foin à volonté, extrudés complets sans céréales, légumes et herbes…), il n’est pas nécessaire de lui donner des compléments alimentaires. Cependant, dans certains cas, quelques produits peuvent donner un petit coup de pouce.

Les vitamines et minéraux

En cas d’affaiblissement en raison d’une maladie, et surtout si votre lapin s’alimente moins que d’habitude, vous pouvez lui donner un petit complètement vitaminé, comme Tonivit, Multi-Vit, Natural Science Multi Vitamine ou Vita Rongeur. Donnez les vitamines directement dans la bouche avec une pipette ou seringue sans aiguille et pas dans l’eau de boisson. Non seulement les vitamines se dégradent à la lumière, mais aussi vous ne pourrez pas savoir si votre lapin a bien eu sa dose.

En revanche, pas besoin de vitamine C, car ce sont les cochons d’Inde qui en ont vraiment besoin. Et évitez à tout prix les « pierres minérales » qui sont bourrées de calcium : elles sont très néfastes car elles provoquent des calculs urinaires.

Les probotiques ou régulateurs intestinaux

Les régulateurs intestinaux sont très utiles afin de restaurer la flore bactérienne après un traitement aux antibiotiques. Les produits Rongeur Digest, Régul’Transit Intestinal et Pro-Digest se présentent sous la forme d’une fine poudre à mélanger dans de l’eau, là aussi à donner directement dans la bouche. Fibreplex quant à lui est une pâte au goût de carotte, dans une grande seringue qui permet un dosage facile, et dont le long embout permet aussi une administration directement dans la bouche.

Il existe aussi un complément appelé Digestive Support : il ne s’agit pas d’un probiotique à proprement parler, mais d’un produit qui contient de la racine de chicorée, favorisant la croissance des bactéries bénéfiques dans le tractus gastro-intestinal et du gingembre qui améliore la motilité gastrique.

Les compléments contre les boules de poils

Papaya Support peut être un bon allié pour aider votre lapin à ne pas avoir trop de boules de poils dans le système digestif. Ces gros cachets savoureux assurent un apport naturel en papaïne et en broméline, et contiennent des enzymes qui jouent un rôle dans la prévention des trichobézoards.

Les compléments contre les problèmes urinaires

En prévention contre les problèmes urinaires (cystites, urolithiase…), vous pouvez donner Urinary Support. Ces « palets » très riches en fibres contiennent de la canneberge et du pissenlit, aux vertus bénéfiques pour le système urinaire.

Vous pouvez aussi donner à votre lapin du jus de canneberge concentré (bio et sans sucre) avec un petit peu de vinaigre de cidre. La canneberge est connue pour empêcher la fixation de bactéries dans la vessie, et le vinaigre de cidre acidifie l’urine et limite la formation de calculs.

Par Marie-Sophie Germain