A LA UNE

Offrir un NAC pour Noël : est-ce une bonne idée ?

Noël approche et vous vous demandez si vous pourriez offrir à un de vos proches une petite boule de poils en guise de cadeau. Mais est-ce vraiment une bonne idée ?

Un lapin, rongeur un furet est un être vivant avec des besoins spécifiques. Ces besoins, il faut absolument les connaître avant de se lancer dans l’acquisition d’un NAC. Ne pas les connaître, c’est exposer l’animal à de graves problèmes de santé ou de comportement.

Par ailleurs, s’occuper d’un NAC peut s’avérer contraignant pour les personnes qui ne sont pas du tout habituées à maintenir des animaux. Et cela coûte de l’argent !

Voici quelques exemples :

  • A part le hamster, les NAC sont des animaux sociaux : il en faut au moins deux !
  • Les lapins et cochons d’Inde sont des herbivores stricts, qui ont besoin de légumes frais tous les jours, et aussi de foin en permanence. Cela représente un budget conséquent !
  • Les lapins et cochons d’Inde urinent beaucoup, il faut donc s’attendre à changer la litière de leur cage ou de leur bac très régulièrement, ce qui peut être contraignant si on n’a pas l’habitude
  • Le lapin ne peut pas et ne doit pas vivre en cage ! Il doit vivre en liberté ou semi-liberté chez vous, dans un habitat rabbit-proof et doit être éduqué à la propreté.
  • Le lapin peut devenir territorial et agressif.
  • Le cochon d’Inde ne synthétise pas la vitamine C, il faut lui en apporter à l’aide de comprimés à croquer. Il est très sensible au niveau digestif et urinaire.
  • Le hamster, le chinchilla et le sugar glider sont des animaux nocturnes. Ils dorment pendant la journée, ce qui peut s’avérer frustrant pour certaines personnes ! (Et il ne faut pas les réveiller).
  • Le chinchilla, le rat, le furet et le sugar glider ont besoin de très grandes cages ou de volières. Cela représente un budget important, et demande aussi de faire de la place dans la maison ou l’appartement.
  • Certains NAC comme le furet ou le lapin doivent parfois être stérilisés (ce qui est coûteux), afin d’éviter les problèmes d’agressivité et de marquage (ils marquent leur territoire en urinant chez vous).
  • Le hamster, la gerbille et la souris ont besoin d’une grande cage ou d’un grand terrarium. Ils ont beau être petits, ils ont besoin de bouger énormément !
  • Le furet et le lapin doivent être vaccinés. Cela représente un certain budget !
  • Le furet peut sentir très fort, à cause de ses glandes anales.
  • Le furet doit être identifié par puce électronique dans certains cas.
  • La furette qui ne se reproduit pas doit être stérilisée, sous peine de souffrir d’aplasie médullaire.
  • Le furet peut mordre, il doit absolument être éduqué dès le plus jeune âge.
  • Pour certains NAC comme le sugar glider, il faut obtenir un Certificat de Capacité afin d’avoir le droit de le maintenir !
  • Le sugar glider est un animal exotique qui se nourrit de sève d’eucalyptus, de gomme d’acacias, de fruits frais, et dont la maintenance peut s’avérer coûteuse et compliquée pour les débutants.

IMG_3319.jpg

Il existe encore de très nombreux exemples… Comme vous le voyez, la maintenance d’un NAC ne s’improvise pas !

Par ailleurs, il y a encore d’autres considérations importantes à prendre en compte, qui peuvent causer des problèmes à une personne qui n’avait peut-être pas prévu d’avoir un NAC :

  • Il faut s’attendre à dépenser régulièrement des dizaines ou centaines d’euros en nourriture, litière, cage et accessoires, frais vétérinaires et éventuellement vaccins
  • Il trouver un vétérinaire spécialisé en NAC, ce qui n’est pas toujours facile.
  • Il faut trouver une solution pour les vacances : l’emmener ou le faire garder ?

Vous l’aurez compris, offrir un NAC « par surprise » n’est pas du tout une bonne idée, tant pour l’animal que pour la personne à qui il est destiné. De nombreux animaux finissent ainsi dans les refuges et attendent parfois pendant toute leur – courte – vie d’être adoptés…

En revanche, s’il s’agit d’une décision mûrement réfléchie de la part du destinataire du cadeau, et que cette personne a fait toutes les recherches nécessaires, pourquoi pas.

Par Marie-Sophie Germain